Les produits bio, le secteur le plus convoité

Enregistrant une croissance annuelle de 21,7 %, le marché du bio en France attire vraiment l’attention de tous les distributeurs et les magasins spécialisés. Le consommateur a l’embarras du choix entre les différents produits et prix proposés.

Au début des années 90, le label bio qui n’avait que quelques étalages dans certaines enseignes de grande distribution, est devenu ces dernières années l’affaire de toute une génération. Une nouvelle génération plus soucieuse de la qualité des produits qu’elle mange, mais encore en adéquation avec tout un engagement social et écologique. Le label bio ne s’est pas contenté aux produits alimentaires, mais aussi, il a touché les produits d’hygiène, de textile, et même la cosmétique.

L’offre surabondante

Face à cette demande de la part du consommateur, il y a eu une offre pléthorique avec plus de 1 500 magasins bio en France dont 150 nouveaux magasins en 2017. Les consommateurs se trouvent perdus entre les rayons bio des hypermarchés, des enseignes spécialisées, des sociétés anonymes et des coopératives. Certes, ce sont les moyennes et grandes surfaces qui ont la part du lion dans le marché du bio en ayant 44.9 % du marché contre 37 % pour la distribution spécialisée.

Après les acteurs historiques dans la vente du bio, qui sont la Vie Claire créée depuis 1948 et Naturalia créée depuis 1973 et rachetée en 2008 par le groupe de Jean Charles Naouri, Biocoop la coopérative est apparu en 1986 entrant dans ce marché de produits spécialisés du bio. Par la suite, en remarquant le grand succès du secteur bio, les grands distributeurs, se sont rapidement lancés dans le marché en créant des rayons bio, de plus en plus vaste. Ensuite, ils ont enchaîné en proposant des produits bio portant leur marque de distribution pour à la fin ouvrir leurs propres enseignes spécialisés comme Carrefour Bio.

Auchan bio

Ouvrant un peu en retard par rapport à ses concurrents, Auchan, vient tout juste d’inaugurer son premier magasin 100 % bio, proposant des produits de Auchan bio contrairement à son deuxième enseigne « Coeur de Nature » qui ne propose que des produits bio de haut de gamme.

« Toutefois, certains fournisseurs refusent complètement que leurs produits figurent dans les rayons des distributeurs, par souci de conserver la valeur de leurs produits. Mais par contre ils proposent des contrats d’exclusivité avec les magasins spécialisées » explique le PDG du groupe Casino, Jean Charles Naouri.

Afin d’agir sur le prix des produits qui sont un peu plus chers, il vaut mieux supprimer les intermédiaires et privilégier les circuits courts.