Comment photographier un paysage ?

Un photographe de paysage entretient toujours une relation d’amour et de haine avec la couleur (il sait que beaucoup de couleur peut être trop de couleur).

Bien qu’un paysage coloré puisse être plaisant, cette diversité de teintes peut gêner le regard et compromettre la composition.

 

   Limiter la palette :

Il peut sembler paradoxal de se détourner des scènes très colorées et leur préférer celles qui contiennent peu de couleurs, mais en procédant ainsi, vous serez récompensé par des images beaucoup plus faciles à composer, plus simples à exposer, et qui révèlent mieux les lignes du paysage.

La raison pour laquelle une diversité de couleurs vives attire le regard explique aussi pourquoi les couleurs n’apportent pas toujours quelque chose dans une image.

Certes, elles attirent l’attention, mais elles distraient aussi le regard, qui erre ensuite dans l’image.

Rien ne le retient, faute d’un élément sur lequel se poser. La couleur est attractive mais finalement déroutante.

  Les petites erreurs :

De subtils problèmes techniques peuvent également perturber la vision de l’image.

Une exposition correcte pour une couleur ne le sera pas forcément pour une autre.

Par exemple, la luminosité des jaunes sera correcte, tandis que les bleus et les violets paraîtront trop sombres.

Inversement, une exposition correcte pour les bleus foncés risque d’éclaircir les rouges et les jaunes.

Une inexactitude minime dans une exposition basée sur la couleur peut déséquilibrer très légèrement une image, mais d’une matière difficilement contrôlable.

Un autre aspect à prendre en compte est l’effet de la sortie finale sur les couleurs.

Celles d’un tirage papier sont moins vives qu’à l’écran.

   La tentation du monochrome :

Aussi étonnant que cela puisse paraître, une photo est d’autant plus forte qu’elle contient moins de couleurs.

Ce processus de simplification peut réduire l’image à seulement une ou deux couleurs.

Vous vous retrouvez en fin de compte avec un noir et blanc viré, ce qui nous ramène directement aux premières photos de paysage.

Éliminer toutes les couleurs permet de conserver uniquement les éléments fondamentaux de la scène (les variations tonales), ce qui permet de travailler sur les volumes, la gestion de l’espace et les lignes.

L’image est alors lisible quelle que soit sa taille, du timbre-poste à l’affiche.

Ceci est une notion importante si vos photos sont essentiellement destinées à être visionnées sur un écran d’ordinateur.

L’image paraîtra sans doute d’abord sou la forme d’une vignette, sur un site de partage en ligne ou sur votre site web personnel.

Il faut qu’elle attire l’attention afin d’inciter le visiteur à cliquer pour voir la version agrandie.

C’est pourquoi la photo doit être lisible même à une très petite taille.

 

  Quel appareil photo choisir ? (mieux qu’un comparatif)

La première question que se pose tout individu désireux de se lancer dans le monde de la photographie est le choix de l’appareil photo (je veux dire par là “la marque”).

Le choix d’un appareil photo est toujours une question épineuse.

Vous pouvez choisir l’appareil qui vous convient en consultant OPTV (on a testé pour vous) dans lequel vous trouverez l’avis et test du meilleur appareil photo compact.

Vous allez également trouver tout ce qu’il faut savoir sur les nouvelles technologies.

On a testé pour vous” est un site comparateur (testeurs) de produits.